ICONS

ICONS

Dans l'exposition 'icons', nous voulons exposer dans l'espace public à Molenbeek les portraits photographiques que nous avons réalisés au cours de notre projet au café, et que nous avons développés en grand format. Les clients de la Rose Blanche ont souvent des visages marqués par la vie. Le café est un endroit où l'on peut montrer ses émotions, car c'est un lieu intime. Certains clients nous ont quitté entre-temps. Comme le déclare Pavlos,  le patron du café, de manière imagée: 'La vie a deux portes, une pour entrer et une pour sortir'. 

 

Les portraits ont été pris par des photographes de tous horizons, des professionnels, des semi-professionnels, des amateurs. Il peut s'agir de visiteurs ou de clients ou de jeunes du quartier qui s'essayent à la photographie. Ils peuvent avoir travaillé avec des appareils ultra-perfectionnés, avec des appareils à jeter, avec un smartphone ou un appareil démodé. ‘Ce qui importe c'est l’âme et le moment’, déclare cet homme qui n'y connaissait pas grand chose en photographie. Le but de cette démarche est dans la perspective visé par le projet tout entier: voir Molenbeek avec d'autres yeux que ceux qui nous font voir l'image fabriquée par les médias. 

 

Ce Molenbeek existe aussi. Et c'est un endroit qui évolue sans cesse. Il n'y a que la pauvreté qui reste une constante difficile à éliminer. 

L'enjeu de cette exposition est de confronter la zone du canal en voie de gentrification rapide avec les inégalables vrais gens d'un bastion populaire de Molenbeek.

Photography:  Polyxeni Roumeliotis

  • Facebook - White Circle